© 2018 NEUROPTEAM - Mentions légales - Plan du site

contact@neuropteam.fr   |   siège social : 1025 avenue Henri Becquerel - 10 Parc du Millénaire, 34000 Montpellier

Rendez-vous : 200 C, chemin des Cigales - 34730 Saint-Vincent-de-Barbeyrargues

QUESTIONS / RÉPONSES

ACCUEIL > Questions / Réponses

 Combien de séances sont-elles nécessaires ? 

Le nombre de séances ne peut pas être connu à l’avance car chaque cerveau est différent et l’on ne connaît pas le degré de plasticité d’un cerveau particulier.

 Quand puis-je arrêter ? 

C’est vous même qui décidez à tout moment d’arrêter quand vous êtes satisfait des changements. Ou lorsque vous souhaitez faire une pause. Car il est toujours possible d’arrêter et de reprendre. Le praticien n’a aucun moyen de juger que votre cerveau est désormais suffisamment régulé pour arrêter.

 Combien de séances par semaine ? 

Le nombre de séances par semaine n’est pas lié à la gravité ou à l’ancienneté du problème qui vous a amené à faire des séances. 

Au départ, il est conseillé de faire quelques séances régulières et rapprochées pour ressentir les premiers changements. Par la suite, c'est à chacun de sentir à quel rythme faire les séances. Il est néanmoins recommandé de faire une à deux séances par semaine. Selon vos contraintes, vous pouvez ne faire qu’une seule séance par semaine, ou moins comme par exemple tous les quinze jours, mais dans ce cas les changements peuvent être beaucoup plus longs à apparaître. Il est certain qu'une seule séance par semaine vous laisse plus de temps pour remarquer les moindres changements qui s'opèrent en vous, même les plus minimes. 

 Quelle est la durée d’une séance ? 

Il faut compter environ une heure. Cela comprend une discussion sur les changements constatés, la pose des électrodes, la séance d’apprentissage proprement dite qui dure 33 minutes, et la fin de la séance. La première séance est plus longue soit environ 1h30 car nous prenons le temps de discuter et d’exposer les principes de la méthode.

 Puis-je choisir ma musique ou mon film ? 

Oui. Vous pouvez choisir votre musique ou votre film, et changer si vous le souhaitez à chaque séance.

L’essentiel est que vous passiez un moment agréable.

 A quel âge peut-on faire des séances ? 

A tout âge. Du bébé au sénior très âgé. Il n’y a aucune restriction. Tout cerveau est actif et plastique, et peut apprendre à mieux se réguler grâce aux séances.

 Y a-t-il des restrictions pour certaines maladies ? 

Non. Aucune restriction ou contre-indication.

Seules les personnes atteintes de surdité totale ne peuvent avoir de bénéfices de la méthode NeurOptimal® qui est basée sur une interruption du son. 

Méthode générique, qui informe le cerveau sur sa propre dynamique et lui permet de mieux se réguler là où c’est nécessaire. Ainsi, la réorganisation des connexions entre neurones ira toujours dans le sens d’une meilleure régulation, quel que soit le trouble.

Vous pourrez éventuellement ressentir des effets que vous qualifierez de « négatifs ». Cela peut être une grande fatigue, des maux de tête, une augmentation des symptômes. Ces effets ne seront que passagers et ne dureront pas longtemps. Juste le temps que le cerveau parvienne à se réguler.

 Que dois-je faire pendant une séance ? 

L’apprentissage se fait au niveau non conscient. Vous n’avez rien à faire qui demande un quelconque effort actif. Vous êtes passif. Vous écoutez de la musique ou regardez un film. Vous pouvez fermer les yeux et même vous endormir.

 Doit-on d’abord faire un diagnostic ? 

Non. La méthode NeurOptimal® n’est pas médicale et ne soigne pas de façon spécifique. Il n’est donc pas nécessaire de faire un diagnostic, un bilan, ou un EEG préalable. C’est une méthode générique. Le praticien de NeurOptimal®  utilise le même protocole pour tout le monde.

 Que faire si je prends des médicaments ? 

Continuez la prise de vos médicaments sans rien modifier par vous-mêmes. Voyez avec le médecin qui vous les a prescrit comment éventuellement en diminuer la posologie, voire arrêter le traitement.

 Peut-on être remboursé ? 
Pour l’instant en France les séances de neurofeedback ne sont pas remboursées. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle pour connaître si elle prend en charge quelques séances en fonction de votre contrat. Certaines associations, comme par exemple l’association Neuf de Cœur, ont  apporté une aide financière aux familles d’enfants handicapés. 

Combien de temps durent les changements obtenus après l'arrêt des séances ?

Lorsque les changements produits par les séances sont devenus stables, ils sont donc la nouvelle norme de fonctionnement de votre cerveau et sont acquis à vie. C'est comme apprendre à lire ou à faire du vélo. Vous pouvez néanmoins vous "rouiller".

Le stress permanent, les produits chimiques, les changements hormonaux, un traumatisme crânien, ..., peuvent venir déstabiliser l'autorégulation de votre cerveau vers sa zone de fonctionnement viable. Dans ce cas, quelques séances de NeurOptimal® suffiront pour que vous retrouviez la qualité de vie que vous désirez.

En cas de maladie grave évolutive, les changements produits par les séances NeurOptimal® risquent fort de ne pas devenir stables.

Ils vous apportent cependant une meilleure qualité de vie pour affronter l'augmentation de vos troubles.